Le livre d'or de la Maison Cailleau 

Le livre d'or est un espace ou chacun peut donner son avis, ses impressions sur le site de la Maison Cailleau.

La rubrique "boîte aux lettres" est à votre disposition pour nous envoyer vos messages.


Message reçu le 20 octobre 2015

Bonjour, j'espère que vous lirez mon message même s'il parait bien tardif. Je voulais vous dire mon bonheur de lire et d'écouter ce témoignage. J'ai passé mon après midi scotchée devant mon ordi et je me suis régalée. Je ne suis pas native de Chemillé mais j'ai connu cette maison et elle m'intriguait. J'ai vu sa démolition et cela m'a attristée... Merci encore. Avez-vous fait d'autres enquêtes dans le style de celle-ci, par exemple sur les chateaux de Chemillé? Si oui, vous pouvez m'envoyer un mail avec le lien, j'en serais ravie! Cordialement,

Laurence BLEYNAT

Message reçu le 8 février 2014

Ca fait drôle d'entendre parler des gens de mon secteur de mon "Bas Bourg", Juliette j'ai due la croiser une ou deux fois quand elle prenais le car devant l'atelier de mon père. A l'époque je ne la connaissais pas c'est mon père qui m'a dis qui elle était . Comme sa maison c'est une figure EMBLEMATIQUE de notre commune CHEMILLE . Aujourd'hui, "Bas Bourg" se désertifie de plus en plus, que reste-il en personnes anciens qui connaissent bien le secteur à part Mlle Siraudeau , Mr Lahay, Mlle Morin . Je passe très souvent sur Chemillé puisque j'ai encore une grande partie de ma famille et notamment Mlle Jeannette Clemot et je crois que c'est surement la plus ancienne sans vouloir me venter qui connaisse bien le passé de notre Bas Bourg . En tout cas Bravo aux historiens, et ceux qui font vivre notre mémoire de la sorte Merci a Mr DAILLEUX.

Jean-Louis Clemot

 

 Message reçu le 9 mars 2011

Nouvellement aménagé dans une maison voisine de l'emplacement de la maison Cailleau, je suis tombé par hasard sur ce site formidablement bien conçu. Il est toujours très intéressant de se familiariser au milieu dans lequel on vit par la lecture ou l'écoute de ces petites histoires du quotidien et de le regarder ainsi d'une manière différente. C'est effectivement dommage que cette maison ne soit pas devenue une maison témoin du fait de son caractère atypique et de son riche passé. Ce site demeure une heureuse initiative, bravo !

Laurent Geslin

Message reçu le 2 novembre 2010

Dommage que cette maison n'est plus,mais n'est-il pas plus dommage qu'elle n'est pas fait l'objet d'une sauvegarde du patrimoine . Chemillois moi je connais cette bâtisse pour y être passé devant assez de fois tout comme devant les ateliers Gourdon. J'ai passé une grande partie de mon enfance dans le secteur et plus particulierement au 22 de la rue Nationale je pense que vous savez qui je suis mais pour ceux qui m'aurais pas reconnu je suis le fils de dodo CLEMOT décédé en 2004 et dernièrement également décédé Etienne . Bravo Maurice pour cette hommage rendu à cette maison .

J. Louis .C

Message reçu le 16 décembre 2010

C'est la deuxième fois cette année que j'expose au marché de Noël et je suis venu sur le site de Chemillé pour connaitre un peu plus la ville ... Je suis agréablement surpris par la qualité - l'intérêt et l'originalité du lien concernant la Maison Cailleau - Beau travail et félicitations aux concepteurs !...toutes les communes n'ont pas de reportage aussi beau !!

Bruno d'Hostel de Clémont

Message reçu le 26 février 2009

Merci pour ce beau document, ayant vécue a St. Léonnard les 14 premières années de ma vie j'ai retrouvé dans ce reportage des souvenirs. Je regrette toutefois beaucoup que cette maison n'ait pas été conservée et le vide laissé par sa disparition est très moche.

Mme Juliane Simonneau-Mazan

Message reçu le 1 janvier 2009

Née à Chemillé, je porte un vif intérêt à cette commune et à ses habitants pour l'histoire de la ville. Depuis l'année de ma naissance (1957) j'ai connu bien des changements et une évolution importante dans la mentalité de ses habitants surtout en ce qui concerne l'école privée et publique. En effet lorsque ma mère (Mme BENOIT Jacqueline) raconte les différences si l'on faisait partie d'une école ou d'une autre, moi pour ma part par le foyer des jeunes qui présentait à l'époque des séances de variétés nous échangions énormément entre les deux écoles. Je trouve ce site fort intérèssant et il mériterait d'être enrichi par des photos des différentes époques. En tout cas bravo pour ce site que je visiterai régulièrement.

Mme Danick Turpeau