La reine de l'amicale laïque

Yvette Cailleau remporte le prix de reine de l’année 1949 à un concours organisé par l’amicale laïque. Elle y était l’une des comédiennes de la troupe de théâtre. Mme Jacqueline Benoît participait aux activités de l’amicale, mais elle était aussi l’une des meilleurs amis d’Yvette. Grâce à sa rencontre, nous avons l’occasion de nous rappeler d’un conflit très vif des années 50. Ainsi à Chemillé comme dans de nombreuses villes françaises s’opposaient les partisans des écoles publiques et des écoles privées.

Cliquez sur les vignettes pour voir les photographies en grand format et lancer le diaporama.

 

Mme Jacqueline Benoît

Mme Jacqueline Benoit est née en 1925 à Chemillé et précise t-elle avec humour, sur le champ de foire un jour de marché. En retraite depuis 1995 Jacqueline a été agent de confection aux établissements Miner, puis agent de service à l’éducation nationale (où elle reçoit les palmes académiques en 1992). Mme Jacqueline Benoit rencontrera Yvette Cailleau dès l’école publique. De là naitra une amitié qui les accompagnera toute leur vie. Elles travailleront ensemble aux établissements Miner et se retrouveront souvent à l’amicale laique où Yvette Cailleau exerçait ses talents de comédienne alors que Jacqueline officiait en présentatrice de spectacle.

Mme Jacqueline Benoit est également la sœur de Gabriel Veillet (né à Chemillé en 1921) résistant déporté à Buchenwald et mort à Dora (Allemagne) en mai 1945.


Découvrir...

Les locataires de la maison Cailleau

Télécharger la photo du mariage d'Henriette Cailleau
Le mariage d'Henriette Cailleau

Lucien Lizée
Chanson 3
Chanson 2
Chanson 1
Rencontre avec Lucien Lizée
Lucien Lizée, poissonnier à Chemillé
La passion du cyclisme de Lucien Lizée

Juliette Cailleau
L'élite des sans soucis

La reine de l'amicale laïque
Mme Jacqueline Benoît

Mme Izacard

L'usine gourdon